Bienfaits du yoga pour les personnes atteintes de cancer

Les bienfaits du yoga pour les personnes atteintes de cancer

Depuis maintenant un an et demi, je soutiens ma mère atteinte du cancer. Il est très difficile pour moi de l’aider, non pas physiquement, mais plutôt psychologiquement. Bien sûr, le cancer n’est pas seulement une maladie destructrice des aspects physiques d’un être vivant. Il atteint aussi la confiance en soi, le moral, les humeurs, l’espoir et encore plus.

En apprenant la maladie de ma mère, je savais que ce n’était pas en mon pouvoir de l’aider à guérir et à
combattre cette maladie en tant que tel. Cependant, j’ai tout de suite voulu trouver des outils externes afin qu’elle puisse passer au travers avec une meilleure qualité de vie. L’idée m’est venue ensuite de plonger plus profondément sur les bienfaits du yoga pour les personnes atteintes de cancer.

Selon la Société canadienne du cancer, « Le yoga peut être utile pour aider à atténuer la pression artérielle élevée et à améliorer la fréquence cardiaque, la respiration, le métabolisme et la température corporelle. Le yoga peut améliorer la force, la mobilité, la santé osseuse, la santé cardiovasculaire, le schéma de respiration et d’autres systèmes physiologiques, et il peut atténuer la douleur. Sur le plan mental, le yoga peut accroître le bien-être, atténuer votre stress, aider à soulager la douleur en plus de vous procurer une sensation de détente »¹. De plus, la recherche démontre que le yoga peut aider les personnes atteintes de cancer à soulager leur anxiété et la dépression, la fatigue ou les troubles du sommeil.

Bien sûr, puisque les besoins des personnes atteintes de cancer sont spécifiques et très importants à prendre en considération, les patients doivent consulter leur oncologue et, si possible, trouver un professeur de yoga spécialisé en la matière afin d’éviter toute blessure physique. Le yoga n’est pas seulement pratiqué par différentes postures physiques. Celles-ci ne représentent qu’une des huit branches du yoga. Dans le cas où les limitations physiques du patient seraient trop importantes, il serait tout de même possible de mettre en pratique d’autres branches du yoga tels que les yamas (règles pour une vie heureuse), les nyamas (recommandations pour la relation avec soi-même), le pranayama (la science du souffle, la respiration), pratyara (l’écoute sensorielle intérieure), dharana (le pouvoir de la concentration), dhyâna (la méditation), samadhi (la libération intérieure) ².

Pour de plus amples informations sur le sujet, je vous liste ci-bas quelques sources officielles qui pourraient vous aider à aller de l’avant avec la pratique :

  • Fédération Francophone de Yoga : http://www.federationyoga.qc.ca/index.html
  • Société canadienne du cancer : https://cancer.ca/fr/treatments/complementary-therapies/yoga
  • Fondation québécoise du cancer : https://fqc.qc.ca/fr/besoin-d-aide/programmes-de-bien-etre-
    physique/yogaprovincial

¹ Société canadienne du cancer. (2021). Yoga. Récupéré de https://cancer.ca/fr/treatments/complementary-therapies/yoga
² Fédération Francophone de yoga. Les voies du yoga : Le Raja Yoga ou Yoga Royal. Récupéré de http://www.federationyoga.qc.ca/page-raja-yoga.html

En espérant vous avoir inspiré autant que je l’ai été. Je vous envoie de l’énergie positive pour que vous et vos proches trouvez la paix dans ces moments difficiles.

Namaste.

Marie-Ève Nadeau