LIMOILOU : 581-999-9642 I ST-NICOLAS : 418-446-6744 I LÉVIS : 418-903-4669 I STE-FOY : 418-204-3759

Le yoga pour les sceptiques

Par Laurie Bédard-T.

TOI ! Oui, TOI ! Tu me regardes comme si j’étais une extra-terrestre lorsque je parle du yoga et du bien-être que je ressens et qui perdure bien au-delà de la pratique. TOI, tu es sceptique… Tu as besoin de preuves, tu investis ton temps seulement dans les choses qui rapportent : la course car on y brûle des calories, c’est factuel ! Même chose pour le vélo, tu fais des étirements, c’est bien évident que ça mène à une plus grande mobilité. Mais le yoga… pas évident de comprendre à quoi ça sert. Et surtout, elles sont où les preuves ?

Toi, oui, toi ! Lis bien ce qui suit ! Je ne prétends pas faire le tour du jardin, mais seulement apporter quelques éléments provenant de recherches sérieuses pour te convaincre que le yoga a vraiment le pouvoir de faire du bien, et à plusieurs niveaux. Je suis certaine que le temps et les études futures permettront de confirmer scientifiquement encore plus de bienfaits que ceux que je te présente ici, mais tu auras quand même de quoi réfléchir un moment.

  1. Le yoga est un traitement efficace contre les douleurs chroniques lombaires

Dans notre société de sédentaires, les douleurs lombaires deviennent de plus en plus courantes. Bien sûr, on peut choisir de se médicamenter pour diminuer la douleur, mais le yoga est également une avenue intéressante. Des chercheurs, Cho et Moon, ont effectué une étude contrôlée avec des femmes pré-ménopause diagnostiquées avoir des douleurs lombaires chroniques. Pendant 12 semaines, un groupe pratiquait le Hatha yoga alors que le deuxième groupe continuait leur routine habituelle. Après 12 semaines, l’évaluation de l’invalidité causée par leurs douleurs fut réalisée (questionnaire Rolland Morris) ainsi que l’évaluation de la flexibilité de leur colonne vertébrale. Dans les deux cas, une amélioration notable fut observée. De plus, l’hormone reliée au stress, sérum cortisol, avait diminuée. La protéine TNF (indice inflammatoire) était restée stable dans le groupe ayant pratiqué le yoga alors qu’elle avait augmenté chez le groupe témoin.

Indépendamment,  Williams et Petronis ont réalisé une étude sur 60 sujets qui vivaient avec une douleur chronique lombaire depuis environ 11 ans. Un programme de 16 semaines de yoga Iyengar était suivi rigoureusement par une partie du groupe tandis que l’autre poursuivait ses activités. L’étude conclue que l’intensité de la douleur a été réduite, l’invalidité fonctionnelle et l’usage de médicaments ont également été diminués chez le groupe ayant suivilde programme de yoga Iyengar.

Alors voici un point sur lequel le yoga peut aider à la santé globale des gens. Assez scientifique à ton goût ? Bon, c’est seulement une problématique, alors en voici une autre qui touche une bonne partie de la population également.

2.     Le yoga pour le traitement des migraines

L’étude menée par John et Sharma compare un groupe de 33 personnes ayant fait du yoga 5 jours par semaine comparé à un groupe de 33 n’en ayant pas fait. Ils ont conclu qu’une réduction significative de la fréquence des migraines, de leur durée, de leur intensité et de l’indice de douleur totale été observée chez le groupe ayant fait du yoga.

On peut parier que cette étude n’était pas subventionnée par Tylenol !

  1. Le yoga pour le stress et l’anxiété

Si les douleurs chroniques lombaires et les migraines ne vous concernent pas, voici un sujet qui touche à une grande partie de la population. Avec la rapidité de l’information, les stimulations constantes, les demandes grandissantes au travail, à la maison, le besoin d’être un Superman ou une Superwoman, le yoga peut contribuer à réduire les impacts négatifs de toutes ces pressions.

C’est un fait scientifiquement prouvé que le stress et l’anxiété sont des facteurs contributifs à plusieurs maladies chroniques. Sans même parler de maladie chronique, ce sont des facteurs qui diminuent significativement la qualité de vie d’individus en santé. Beaucoup d’effort de recherche est appliqué à trouver des traitements n’impliquant pas de médicaments pour alléger les symptômes. Plusieurs études différentes ont été réalisées sur l’impact du yoga sur le stress et l’anxiété. La plupart des études s’entendent sur le fait que le yoga apporte des bénéfices significatifs pour réduire ceux-ci. 14 études montrent même des impacts sur les marqueurs biochimiques et physiologiques des personnes ayant pratiqué le yoga. Les résultats varient dépendant des groupes de contrôle, parfois, les pratiquants de yoga sont comparés à des pratiquants de relaxation. Ces résultats démontrent des résultats plus similaires. Par contre, on peut également penser que la relaxation serait un bon outil pour réduire le stress et l’anxiété.

Il n’est pas facile de réaliser des études sérieuses sur l’impact du yoga sur différentes maladies ou problématiques. Premièrement, les participants doivent être prêts à investir du temps et de l’énergie dans l’apprentissage du yoga. De plus, ils doivent y mettre du sérieux et de la rigueur. Aussi, les études sont souvent réalisées sur de courtes périodes (12 semaines et moins).

Lorsque l’on décide de devenir un yogi, c’est un engagement que l’on prend avec nous-même, de se choisir, et ce, plusieurs fois par semaine. Plusieurs études nous montrent que le yoga a des impacts favorables sur plusieurs problèmes de santé courants.

Alors, toi, le sceptique, es-tu convaincu ? Ceci n’apporte peut-être pas assez d’éléments pour te convaincre hors de tout doute, mais j’espère qu’il pique au moins ta curiosité. Une chose est sûre, aucune étude n’a prouvé que le yoga est mauvais pour traiter les douleurs au dos, les migraines, ou diminuer le stress et l’anxiété ! Alors, qu’as-tu à perdre ? Il y a plusieurs personnes qui achètent des billets de loterie en espérant un jour gagner ne serait-ce que quelques dollars. Au contraire, l’investissement de ton temps dans le yoga sera très rentable à coup sûr, et ce, à chaque pratique !!

Références

Effects of yoga on stress and inflammatory factors in patients with chronic low back pain: A non-randomized controlled study
Hye Kyung Cho, Woongjoon Moon, Jaehee Kim
European Journal of Integrative Medicine, Volume 7, Issue 2, April 2015, Pages 118–123

Effect of Iyengar yoga therapy for chronic low back pain , Kimberly Anne Williams, John Petronis et al., Pain, Volume 115, Issues 1–2, May 2005, Pages 107-117, ISSN 0304-3959,

Effectiveness of Yoga Therapy in the Treatment of Migraine Without Aura: A Randomized Controlled Trial, P.J. John PhD, Neha Sharma MSc, Chandra M. Sharma, Headache, The Journal of Head Face Pain, Volume 47, Issue 5, May 2007, Pages 654-661

The effects of yoga on anxiety and stress., Li, Amber W., Goldsmith, Carroll-Ann W., Alternative Medicine Review ,March, 2012, Volume: 17

Laissez un commentaire